Didot, le phare breton

Etienne Didot est le fer de lance d’une équipe de Rennes qui s’impose au fil des matches comme une redoutable machine à gagner.

Lancé dans le grand bain sous l’ère Christian Gourcuff, Etienne Didot est rapidement devenu une pièce maîtresse du milieu breton.

Cet international Espoir est un symbole de la formation à la rennaise.

 Une véritable pépinière à champions. Etienne Didot est devenu le véritable leader de cette jeunesse triomphante. Annoncé sur le départ cet été, il est finalement nommé capitaine depuis le départ d’Olivier Monterrubio pour Lens.

 En dépit de l’offre des Girondins de Bordeaux notamment, il a prolongé pour deux ans avec son club formateur.

Cependant, la saison s’annonçait mal pour lui. En effet, tenaillé par des pépins physiques durant la préparation, Etienne Didot entamait la saison avec un retard sur le plan physique par rapport au reste de ses coéquipiers.

Coïncidences ou pas, le retour en forme de Didot correspond avec celui de son club, après un début de saison mi-figue mi-raison.

 Depuis, Etienne Didot s’affirme comme l’homme en forme d’un Stade Rennais aux avant-postes en Ligue 1.

Auteur d’un but par saison, ces trois dernières années, Didot vient de battre son record en seulement cinq rencontres.

Auteur d’un but magnifique contre Lille lors de la septième journée, « C'est certainement la plus jolie. J'avais mis un peu la même à Monaco la saison passée (victoire 2-0, 21e journée).Mais là, ça va plus vite. Dommage que cela ne nous donne pas les trois points.» reconnaît le breton.

 Il récidive la journée suivante contre l’AS Monaco. « On rigolait sur le fait que je ne marquais qu'un but par saison.Ayant scoré relativement tôt, il me reste du temps pour effacer ma meilleure perf », se marre-t-il.

 S’il avait prédit son but contre Lille, « avant le match, j'avais dis à Jimmy (Briand), pour plaisanter, que j'allais marquer devant Lille (2-2). Eh bien, j'ai tenu mon pari ! J'ai fêté cela en mimant la gavotte (NDLR : une danse bretonne). Il y avait tout le monde. C'était très sympa. », il n’avait pas prévu de remettre au goût du jour sa danse lors de la journée suivante. Il reste donc à mi-chemin de son objectif de quatre buts cette saison. « Cette année, j'ai envie d'augmenter mon capital, d'être un peu plus efficace. Si je peux en mettre quatre ou cinq, ce serait pas mal. » affirme le joueur.  

Une ambition qui va de paire avec celle d’un club qui ne cesse de monter dans la hiérarchie nationale. Cette année, le club s’offre même le luxe de pouvoir ambitionner faire un bon résultat en Coupe de l’UEFA. « On a vraiment envie de réaliser une bonne performance. Parce qu'on a dit au début de saison, qu'on allait jouer sur tous les tableaux. Je ne dis pas qu'on va gagner la Coupe de l'UEFA, car c'est très difficile. Mais on a envie d'aller le plus loin possible dans cette compétition.  » reconnaît Etienne Didot

Avec un phare de la qualité d’Etienne Didot et un recrutement bien senti, Rennes a les moyens de ses ambitions. Espérons que le joueur soit épargné par les blessures le reste de la saison tant son influence sur son équipe est importante. Après le Rouge et Noir de Rennes, pourquoi ne pas envisager porter une tunique de couleur bleu dans les semaines à venir. 

SOurce

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. marine 25/09/2007

Un excellent début de saison d'Etienne, en espérant que ça continu avec pourquoi un but demain en coupe.
Merci à lui de rester aussi simple et faire parti des ces excellents joueurs rennais.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×