Etienne Didot se livre

Il fait bon se détendre pendant cette courte trève

Progressivement devenu le patron au milieu du Stade Rennais, son club formateur, Etienne Didota pris le temps de parler à Foot-Interview. L'ancien Espoirs raconte sa vie hors des terrains.

Etienne, en général, après un match, tu fais quoi ?
Je rentre chez moi, j'enlève mon costard ou mon survet'. Puis, si on vient de jouer à Rennes, je vais manger au resto avec ma famille ou bien je vais boire un verre avec des amis.

Ton émission de télé préférée ?
J'aime bien «Faites entrer l'accusé» parce que c'est sur des histoires vraies.


Quel est ton film préféré ?
Le «Cœur des hommes». Le 2 ? Non, je ne l'ai pas encore vu. J'y vais cette semaine (Sourires). Sinon, j'aime bien aussi les thrillers avec Denzel Washington.

Ton plat préféré, c'est les pâtes ?
En effet, c'est souvent ça ! (Rires). Non, sinon, un bon petit poulet frites, c'est pas mal non plus. Si je cuisine ? Ah non, pas du tout. En général, je m'arrange pour aller chercher des plats déjà prêts que je n'ai plus qu'à faire réchauffer.

Si tu n'avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu aimé exercer ?
Je ne sais pas. Je serais sans doute resté dans le sport. Educateur sportif, c'est pas mal.

Plutôt PES ou bien poker ?
Poker ! Mais en ce moment, lors des mises au vert, on est plutôt tranquille à mater des films ou à jouer à la Playstation. Du coup, le poker, c'est plutôt en semaine, avec des amis. Avant, je jouais pas mal avec Cyril Jeunechamp, Daniel Moreira ou Grégory Bourillon. D'ailleurs, lui, il est très mauvais joueur, mais seulement lorsqu'il joue à la console ! (Rires)

Tu roules en quoi ?

Une Audi TT. Si ça aide avec les filles ? Honnêtement, je ne sais pas ! (Rires).

Comment vis-tu ta notoriété dans la rue ?
Vraiment tranquillement parce que je me rappelle que lorsque j'étais petit, j'étais super heureux lors que je croisais un joueur. En revanche, s'il ne me donnait pas d'autographes, je ne l'aimais pas ! C'est pour cette raison que j'essaie d'être le plus abordable possible.

La plus grosse bêtise que tu aies faite quand tu étais gamin ?
On me l'a rappelé récemment, mais je ne m'en souvenais pas. Apparemment, quand j'étais gamin et que mes parents avaient un petit commerce à Paimpol, je suis parti faire les courses tout seul. J'avais 3 ans ! Je te laisse imaginer la frayeur que je leur ai faite.

Qu'est ce que tu regardes en premier chez une femme ?

Son visage.

Ta technique de drague imparable ?

Il n'y a rien qui marche à tous les coups ! Ou alors si ça existe, il faut me la donner cette technique ! (Rires). Non, moi, j'essaye de rester naturel.

Au lit, tu es plutôt le meneur de jeu, comme Zidane, ou bien tu te laisses dribbler assez facilement ?
Il faut alterner les deux !

A quel âge ta première fois ?

Ohlala ! Ce sont des questions indiscrètes ça ! Je vais dire 15 ans.

Le plus beau cadeau que tu as fait à une femme ?
Peut-être un ordinateur portable à ma sœur, il y a quelques mois...

Le plus gros défaut que l'on te reproche ?

J'ai un caractère assez fort, donc parfois j'ai des réactions un peu vives...

Ce soir (15 novembre), tu fais quoi ?

Là, je n'ai pas encore eu le temps de manger parce que l'interview est un peu longue ! (Rires). Ensuite, je vais aller voir des amis.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (2)

1. Senspeesy (site web) 21/02/2013

Good design etiennedidot.e-monsite.com. Offtopic: Who do you think this year will be the winner of the Champions League Cup?
crime and drug abuse levitra generico acquisto super thick penis

2. Chouchou 20/01/2008

Simple !
Y'a rien d'autre à dire !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site