«Je me sens bien à Rennes»

«Je me sens bien à Rennes»

La rumeur se faisait insistante depuis quelques jours. Pierre Dréossi et Etienne Didot ont officialisé la prolongation de contrat du capitaine rennais mercredi. Le Breton est désormais lié aux Rouge et Noir jusqu’en 2010.

Par David Thomas

Notre correspondant à Rennes

Sport24.com : Etienne, pourquoi ce choix de rester à Rennes ? Est-ce parce que vous n’aviez pas d’autres offres ?
Etienne Didot :
Non, simplement, j’ai pris le temps de bien réfléchir à la suite à donner à ma carrière. Je n’avais pas envie de prendre cela à la légère. C’était quelque chose d’important pour moi. C’est pour ça que j’ai pris mon temps. Je pense qu’il n’y a jamais eu de malentendu que ce soit avec Pierre (Dréossi) ou le club. C’était prévu comme ça : de prendre le temps de voir ce que je voulais faire durant les saisons à venir. C’est pour ça que j’ai bien réfléchi et puis voilà la décision… Tout simplement.

Sport24.com : Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à ce choix ?
Etienne Didot :
Il y en a beaucoup. Déjà, ça fait dix ans que je suis au club. Depuis mon arrivée, il a évolué, je le pense, plus que positivement. On l’a vu ces dernières saisons… Mes premières années professionnelles, on jouait le maintien ; cinq ans après, on loupe la Ligue des Champions pour quelque secondes et on est qualifié deux années sur trois en Coupe UEFA donc c’est difficile d’évoluer plus positivement… Cela fait partie des choses importantes dans ma réflexion. Ensuite, je me sens bien au club. Ça s’est toujours bien passé, que ce soit avec le staff sportif, les joueurs ou l’ensemble des gens du club. Je pense qu’il y a vraiment une bonne ambiance. Je me sens très bien ici. C’est vrai, avec les supporters, il se passe depuis quelques années quelque chose de sympa : il y a beaucoup de monde au stade. En fin de saison, beaucoup de supporters m’ont témoigné leur attachement et ça m’a vraiment touché. Cela a aussi fait partie de ma réflexion.

Sport24.com : Qu’en a-t-il été des touches qu’on a évoquées avec le Paris SG ou Bordeaux notamment ?
Etienne Didot :
Il y a eu des intérêts. Ils faisaient également partie de la réflexion. J’ai laissé dire les choses, mais, dans mon esprit, je n’ai jamais voulu quitter le club. J’ai écouté les clubs qui se sont intéressés à moi, mais j’écoutais également le Stade Rennais.

Sport24.com : En fin de saison dernière, n’avez-vous toutefois pas eu envie d’aller voir ailleurs ?
Etienne Didot :
C’était vraiment le sujet de ma réflexion… Quand je disais que je ne savais pas, c’était vrai ! J’avais besoin de réfléchir. Je savais que j’étais vraiment bien ici. Mais, après, il fallait voir, vraiment, quelle suite positive je voulais donner à ma carrière. En restant ici, j’ai de quoi faire, de quoi grimper et faire de belles choses encore.

Sport24.com : Grimper, cela signifie-t-il monter sur le podium ?
Etienne Didot :
Oui, mais il y a plein d’autres choses… Déjà, si on est dans la continuité, être régulier, c’est progresser ! Si on arrive à rester dans le premier tiers du championnat, ce sera progresser. Après, il y a les coupes. Pour notre public comme pour toute la Bretagne, c’est quelque chose d’important. Le club est en train de progresser. Tout le monde ne peut que le constater, puisque être 4e de L1 et se qualifier directement pour la Coupe UEFA est quelque chose de très difficile. On ne peut que constater la progression importante du club. L’Europe, pour la progression, c’est très important. On l’a vécue il y a deux ans. Et, on a un petit goût amer, parce qu’on n’a pas été jusqu’au bout : on a juste participé, sans réellement entrer dans la compétition. J’espère que, cette saison, on va vraiment y participer.

SOurce


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×