"Mettre les choses au clair"

Sous contrat avec le Stade Rennais jusqu’en 2010, Etienne Didot a eu des envies de départ lors des derniers jours du mercato. Fragilisé depuis l’arrivée de Guy Lacombe, le capitaine s’explique avant le déplacement à Lorient en coupe.

par David Thomas

Etienne, avant d’évoquer le derby face à Lorient samedi soir en 16es de finale de la Coupe de France, que s’est-il passé cette semaine à votre sujet ? La presse quotidienne a notamment parlé d’un départ…
Etienne Didot : Vous savez, on a tous des états d’âme, tous des envies, des réflexions. Je me suis posé beaucoup de questions ces derniers temps, notamment parce que je n’ai pas joué beaucoup ces dernières semaines. Comme tout joueur, je n’étais pas heureux de ne pas être sur le terrain… C’est humain ! J’ai traversé une période délicate. On en connaît tous dans nos carrières. Celle-ci en fait partie… J’avais besoin de mettre les points sur les i, de discuter avec les personnes concernées (Pierre Dréossi et Guy Lacombe, Ndlr). C’est fait.

Comment s’est passé cette entrevue avec le manager général et l’entraîneur ?
Etienne Didot : Bien. J’avais simplement besoin de mettre les choses au clair. J’ai besoin de confiance pour évoluer. Quand je ne suis pas bien, je n’ai pas le même enthousiasme à l’entraînement comme en match. Cette rencontre, je le répète encore une fois, était vraiment un besoin pour moi…

Aujourd’hui êtes-vous rassuré par le contenu de cette réunion ?
Etienne Didot : Je ne suis pas soulagé puisque je n’avais pas besoin d’être rassuré. Je n’ai pas paniqué ! Aujourd’hui, je suis très content d’être au club, comme ça a d’ailleurs toujours été le cas. Quand je suis sur le terrain, je suis toujours à 200%. Je ne vois pas pourquoi ça ne continuerait pas à être le cas. Je suis bien à Rennes et j’ai envie d’y faire de belles choses !

Parlons désormais du derby samedi face à Lorient. Quels souvenirs avez-vous des déplacements au Moustoir ?
Etienne Didot : Le dernier est forcément bon, puisque, en septembre dernier, nous avions été gagner 1-0 là-bas et que j’avais marqué le but… Mais je me souviens aussi d’une élimination en demi-finale de la Coupe de la Ligue en 2002 (0-1, but de Darcheville). Ça, ça reste un mauvais souvenir…

Que pensez-vous de ce tirage breton en 16es de finale ?
Etienne Didot : C’est bien. Ce derby est une bonne chose pour la Bretagne. Mais c’est aussi, pour nous, une rencontre idéale pour se relancer sur une série positive. Actuellement, Lorient joue bien et est efficace. Si on gagne là-bas, ça nous fera le plus grand bien.

Un petit pronostic ?
Etienne Didot : On va gagner 2-0 dans le temps réglementaire…

La suite vous la connaissez...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site