Didot: "J'aime les filles avec un minimum d'intelligence"

Entre le match tant attendu Nantes-Rennes et les questions que se posent beaucoup de personnes au sujet de son probable départ, Etienne se livre à foot interwiew.

Etienne, quelle équipe encourageais-tu quand tu étais gamin ?
Guingamp, tout simplement parce que mon frère jouait là-bas. Je me souviens que j'allais souvent le voir au Stade du Roudourou. C'est en partie grâce à lui que j'ai eu envie de faire du foot.

Si tu devais comparer ton style de jeu, tu dirais que tu joues comme... ?

Christophe Le Roux. Déjà parce qu'on évolue au même poste. Ensuite, parce qu'on a une grosse volonté. Et puis, on a tous les deux joué à Rennes. Quand j'étais au centre de formation, il faisait partie de mes modèles.

Quel est l'adversaire le plus coriace que tu aies rencontré ?

Collectivement, c'est le LOSC. C'est une équipe très difficile à bouger. Elle est à la fois bonne défensivement et réaliste en attaque. A chaque fois qu'on l'a jouée, elle nous a posé beaucoup de problèmes. Pas facile de trouver des solutions face à un tel bloc !

Et quel est le meilleur joueur avec qui tu as joué ?
Yoan Gourcuff. Il n'est pas encore au top, mais, à mon avis, il a les moyens de faire une très grande carrière. Surtout maintenant qu'il joue au Milan AC. Au contact des Kaka, Seedorf et consort, il ne peut que progresser.

A Rennes, qui est le plus boute-en-train ?

Olivier Sorlin. Lui c'est un bon mec ! Il passe son temps à te chambrer sur tout et n'importe quoi. C'est important d'avoir ce style de personnalité dans une équipe.

Jusqu'à présent, quel est ton meilleur souvenir sur un terrain?

Je dirais mon but contre Nantes à la Beaujoire la saison dernière. Marquer dans un derby, c'est toujours quelque chose de spécial. Surtout pour moi qui ne marque pas beaucoup. D'ailleurs, l'an dernier, je n'en ai pas inscrit d'autres que celui-là.

Et le pire ?

La claque 6-0 qu'on s'est prise à Nancy la saison dernière. Ça avait été une soirée cauchemardesque. Heureusement que ce genre de débâcle n'arrive pas souvent !

Y a-t-il une personne qui t'a particulièrement influencé dans ta carrière ?

Mon frère et mon père. Ils ont toujours été là pour me conseiller, même si, au final, c'est moi qui les ai souvent poussés à me suivre dans mes choix. Après, c'est vrai que mon père a été très présent pour moi. Il faut dire que c'est un ancien entraîneur. Même aujourd'hui, ça lui arrive de me faire quelques remarques après un match. Mais bon, j'ai confiance en ses critiques.

Tu te rappelles de ce que tu as fait avec ton premier salaire ?

Je me suis acheté une télé et j'ai fait quelques cadeaux à ma famille.

Justement, à la télé, en général, qu'est ce que tu regardes ?

Surtout des reportages comme Le Droit de Savoir, Faites entrer l'Accusé ou bien Zone Interdite.

Pour les jeune filles qui liront cette interview, quel est ton style de nana ?

Je n'ai pas de style particulier. Je préfère qu'elle ait un minimum d'intelligence quand même ! (Rires). Après, au niveau des stars, j'aime bien Pénélope Cruz par exemple...

Enfin, si tu possédais un super pouvoir, ça serait lequel ?

Celui de pouvoir guérir les malades.

3 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. marine 28/04/2007

a ba une fille intelligente pour un homme intelligent c normal! vous croyez pas??

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×