on s'est surpassés

"On s’est surpassés !"

Depuis son retour sur les pelouses de L1, Etienne Didot impressionne. Face à Lyon, le nouveau capitaine a étincelé au milieu du terrain et contribué au succès rennais face à l’épouvantail de la L1. Il savoure ce moment. Interview

Par David Thomas

Notre correspondant à Rennes

Sport24.com : Vous rêviez de l’exploit, c’est-à-dire battre l’ogre lyonnais : c’est fait !
Etienne Didot :
Oui, on l’a fait ! On avait ça en tête depuis le début de semaine. On voulait absolument gagner ce match… Mais vues notre situation et celle de Lyon, on ne pouvait pas le crier tout haut (rires). Il fallait rester à notre place. On a essayé de se concentrer sur nous. En conférence de presse jeudi, je disais qu’il fallait qu’on se surpasse pour y arriver, je pense qu’on a réussi à le faire. Malgré leurs occasions en seconde période, on a réussi à faire un gros, gros match. C’est une grande satisfaction pour nous !

Sport24.com : Rennes a été quérir ce succès avec les tripes, notamment après la pause, car Lyon a retrouvé son allant habituel…
Etienne Didot :
Je crois qu’il n’y avait pas d’autres moyens ! Si, contre Lyon, on ne donne pas tout ce qu’on a, on ne peut pas gagner. On a vraiment tout donné physiquement, mentalement et même techniquement, on a essayé malgré la fatigue. Ça n’a pas été facile tout le temps. Mais je le redis : on a fait un gros, gros match. C’est une belle victoire !

Sport24.com : Rennes a sans doute réalisé son meilleur match de la saison et a prouvé qu’il avait un niveau largement supérieur à sa 15e place en L1 ?
Etienne Didot :
On sait qu’on a réussi un début de championnat très moyen, pour ne pas dire plus… On a pris du retard, on essaye de le rattraper, tout en se taisant, ce qu’on doit faire quand on est 15e du championnat. Il faut travailler, remonter petit à petit, sans parler et en étant rigoureux.

Sport24.com : Cette victoire, ou plutôt cette 1re défaite lyonnaise, peut-elle s’expliquer par une fatigue des hommes de Gérard Houllier ?
Etienne Didot :
Maintenant, tout le monde va les dire fatigués… Mais je pense qu’on les a vraiment gênés, on les a poussés à faire des erreurs techniques, à ne pas développer leur jeu. Ils ont peut-être de la fatigue ; ça, je ne le sais pas et ce n’est pas mon problème. Je sais, par contre, qu’on a tout donné et qu’on a gagné, ce qui est le principal !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×