Etienne Didot : « Ce derby est tout neuf »

Le capitaine des Rouge et Noir s'attend à une rencontre difficile dans le Morbihan. Même si l'agitation entourant généralement les derbys se fait moins sentir face à la formation lorientaise.

Depuis qu'il est professionnel, Etienne Didot a déjà disputé une bonne dizaine de derbys bretons. Notamment contre Nantes et Guingamp. Des matches qui avaient forcément une saveur particulière pour le Paimpolais, pur produit de la formation rennaise. C'est moins le cas quand il s'agit de rencontrer Lorient. «Ce derby est tout neuf, explique-t-il. Il n'y a pas vraiment de dimension historique autour. Que ce soit pour les joueurs ou même les Bretons, on n'a pas souvent eu l'habitude de voir des matches entre Lorient et Rennes.»

Comme il n'existe pas d'antagonisme entre les deux clubs, c'est donc sans se préoccuper du contexte que les Rennais ont préparé cette rencontre. «La notion de derby est surtout importante pour les supporteurs, poursuit le capitaine des Rouge et Noir. On ne peut pas vraiment dire qu'il y a une suprématie régionale en jeu car il n'y a pas à comparer les deux clubs. Le FC Lorient fait des choses intéressantes depuis quelques années, mais ce n'est que sa deuxième saison consécutive à ce niveau. Nous, cela fait déjà un moment qu'on y est. Ils essayent de s'inscrire sur la durée en Ligue 1, nous, on veut s'installer durablement dans le haut du tableau.»

En terme de vécu, d'expérience, d'infrastructures, le Stade Rennais a effectivement une voire plusieurs longueurs d'avance. Sauf qu'au classement, aujourd'hui, les deux formations bretonnes comptent le même nombre de points. «C'est vrai que Lorient a bien débuté, note Didot. Sur la fraîcheur, ils sont capables de battre des grosses équipes. Maintenant, à la fin du cycle des sept matches, on a vu qu'ils étaient plus en difficulté. Avec la trêve, ils vont avoir récupéré et on va rencontrer une équipe en pleine possession de ses moyens.»

On a vu ce que cela pouvait donner contre Monaco, Lyon ou Paris. «On s'attend à un match difficile. Je me souviens que lors du retour, la saison passée (4-1 pour Rennes), on avait rencontré des difficultés en première mi-temps car ils mettaient beaucoup de mouvement. Il faudra répondre présent dans les duels si on veut avoir le ballon., on avait rencontré des difficultés en première mi-temps car ils mettaient beaucoup de mouvement. Il faudra répondre présent dans les duels si on veut avoir le ballon.»

Invaincus à l'extérieur depuis le début du championnat, les Rennais savent que ce derby breton peut être un tournant pour la suite de leur saison. «On marquerait beaucoup de points, et pas seulement au niveau comptable, si on gagnait à Lorient, conclut Etienne Didot. Remporter un derby, contre l'une des équipes en forme de ce début de saison, ce serait un joli coup.» Et aussi une première, puisqu'en trois confrontations, jamais les Rouge et Noir ne sont parvenus à gagner au Moustoir.

 

 

 

 

Gérard GOURMELON.

Ouest-France

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site