Informations avril 2008

Pour qui suit un peu l'actualité du football français en général et du Stade Rennais, en particulier, difficile de passer à côté d'Etienne Didot.

Etienne Didot, c'est LE symbole de la formation à la rennaise, qui a pendant des années complexé face au voisin nantais et qui tourne maintenant à plein régime sous la houlette de Patrick Rampillon (qui dispute à Lacombe le doux surnom de "moustache").


Didot, c'est également l'enfantdupays, le gars de Paimpol, le Breton bretonnant, triskel autour du cou,à 2 doigts d'aller s'inscrire dans une école Diwan. Il clame à qui veut l'entendre (Ouest-France en tête) son amour pour la Bretagne et n'hésite pas à danser la "danse des Bigoudènes"pour célébrer un but (ce qui arrive trop rarement).

Sur le plan footballistique, Didot, c'est tout simplement le meilleur joueur du Stade Rennais. Régulier, technique, vif, doté d'une bonne frappe, c'est le Steven Gerrard de la Route de Lorient(la grinta en plus et le palmarès en moins).
 

Bref, intouchable... jusqu'à l'arrivée de Guy Lacombe qui, non content de le priver de son brassard de capitaine dès son intronisation à la tête de l'équipe rennaise, ne le retient même plus dans le groupe pro.

Caractériel?Pas vraiment. Manifestement apprécié par ses partenaires, il a juste tiqué (sans grande effusion) quand Lacombe a décidé de lui retirer son capitanat et de l'envoyer sur le banc avec les autres membres du Loft.

Il se mure depuis dans un silence pesant.


Les résultats sont pour le moment du côté de Lacombe et le jeune remplacant de Didot,Lemoine(18 ans), est loin de démériter.

Mais quand même...

 

Incompatibilité d'humeur avec Guitoune? Galette saucisse avariée?


Sans chauvinisme aucun, les grands clubs français devraient garder un oeil attentif sur le milieu rennais car il y a un bon coup à faire.

Ne pas oublier de prévoir dans le contrat un abonnement offert à TV Breizh

 

Sportvox

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×